© 2017 VERY LOCAL TRIP PTE. LTD. 

L’utilisation des caractères chinois : du chữ Hán au chữ Nôm

En 111 avant notre ère, le royaume du Nam Viet - moitié nord de l’actuel Vietnam -  est conquis, annexé et renommé An Nam par la dynastie Han. Traduction de « Sud Pacifié », le An Nam restera alors une province dominée par la Chine pendant près d’un millénaire. Le Vietnamien, langue autrefois uniquement orale, deviendra ainsi progressivement une langue également écrite avec l’introduction de l’écriture idéographique chinoise : le chữ Hán. Jusqu’au Xème siècle après JC, seule une très faible minorité de la population ne maitrise néanmoins le chữ Hán, alors exclusivement utilisé dans l’administration et le milieu de la littérature.

Au cours de ces siècles de domination chinoise, en parallèle du chữ Hán, le Vietnam voit naitre sur son territoire une écriture phonétique, permettant de transcrire certains sons vietnamiens uniques. Les sinogrammes Hán sont ainsi toujours utilisés pour transcrire le Vietnamien tandis que de nouveaux caractères sont créés pour palier à certains manques. Le chữ Nôm voit ainsi le jour et se formalise après l’indépendance du Vietnam, en 939 après JC.

L’écriture vietnamienne 

de l’influence chinoise à l’arrivée des missionnaires 

Publié le 11/08/2017 - Vietnam

Le Vietnam est aujourd’hui le seul pays en Asie Pacifique à posséder une écriture romanisée. 4000 ans d’histoire et la succession de différentes influences étrangères ont ainsi participé à façonner cette écriture, à la faire évoluer et à laisser une trace indélébile des périodes de colonisation connues par le pays du dragon. Depuis l’utilisation des caractères chinois jusqu’à l’alphabet latin, retracez l’histoire du Vietnam et de son système d’écriture avec Very Local Trip.

Le chữ Nôm : langue de l’administration et des arts

Le chữ Nôm  prend ainsi sa place au cœur de la société vietnamienne jusqu’au XIVème siècle et s’impose comme l’écriture nationale au pays du dragon. Cette dernière devient notamment incontournable dans le domaine de l’art : le célèbre Kim Vân Kiều de Nguyễn Du, poème de près de 3250 vers, chef d’œuvre littéraire inégalé considéré comme l’un des plus importants du pays, fut par exemple rédigé en chữ Nôm. Au cours du règne des empereurs Tây Sơn, le chữ Nôm devient l’écriture officielle du royaume.

L’arrivée des missionnaires : le quõc ngu

A la fin des années 1500, des missionnaires portugais débarquèrent au Vietnam et débutèrent leur travail pour remplacer le chữ Nôm par le système d’alphabet latin. Il s’agissait avant tout de faciliter les échanges avec la population ainsi que la diffusion des textes religieux. En 1651, c’est Alexandre de Rhodes, jésuite originaire d’Avignon, qui fut le premier à éditer un dictionnaire vietnamien-latin-portugais : le dictionarium annnamiticum lusitanum, et latinum. L’alphabet vietnamien est ainsi romanisé et prendra le nom de quõc ngu. Utilisé en premier lieu uniquement pour des fins de propagande religieuse, cet alphabet s’impose réellement dans la vie quotidienne au cours de l’occupation française. En 1910, les autorités coloniales imposèrent ainsi le quõc ngu dans tous les documents officiels.

Les réactions furent vives et diverses. D’un côté, se voir imposer une écriture romanisée fut perçu comme une perte de la souveraineté nationale et une tentative d’imposition du catholicisme  – constat principalement décrié dans les milieux intellectuels. De l’autre côté, les mouvements nationalistes et anticolonialistes ont perçu le quõc ngu comme un nouveau tremplin pour le développement culturel d’un pays qui comptait alors 80% d’analphabètes et comme une manière d’affirmer enfin l’indépendance totale du Vietnam face à l’empire du milieu.

A partir de 1945, date de la création de la république démocratique du Viet Nam, le quõc ngu se généralise et une puissance campagne gouvernementale permet de réduire en quelques décennies le taux d’alphabétisation. Jugé plus simple à apprendre que son ancêtre, le quõc ngu s’est ainsi aujourd’hui imposé au Vietnam et est devenu un puissant outil de démocratisation de l’éducation.  

Envie d'en savoir plus sur l'histoire et la culture vietnamienne ? Contactez-nous ! 

DECOUVRIR NOS DESTINATIONS

ILS PARLENT DE NOUS

NOTRE CONCEPT

NOUS CONTACTER

Pour toute question concernant nos expériences ou tarifs : contact@verylocaltrip.com

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon
  • Black YouTube Icon
  • Black Instagram Icon
  • Black YouTube Icon
  • 4a2c607e0963e658bcd68851ddf0661e_drapeau-anglais-clipart-clipartfest-clipart-drapeau-anglais_1920-10